« Je m’appelle Estelle, j’ai 29 ans, je vis à Eysines en Gironde et je suis éducatrice comportementaliste canin au sein de Ka’educk, entreprise que j’ai créé début 2022. »

Parle nous de ton chien ?

« Duck est un bouledogue français mâle de 8 ans. »

 

Pourquoi avoir choisis le bouledogue français ?

« J’ai toujours vécue avec des chiens, je les aime profondément et je n’imaginais pas pouvoir vivre sans, alors dès que j’ai eu une situation assez stable, j’ai décidé d’adopter mon premier chien « à moi ».
J’avais 21 ans, aucune idée de la race que je voulais et surtout aucune connaissances !
Cependant j’étais consciente de mes limites et malgré mon amour pour les grands chiens, je n’étais pas certaine de pouvoir en assumer un (sur le plan financier, temps & éducatif).
Je me suis donc tournée vers le BF, un chien de petite taille au caractère « facile », sociable, joviale et dont le besoin de dépense était assez simple à combler pour moi en terme de temps.
Et puis qu’on se le dise, les nez plats ça me fait craquer ! »

 

 

Décris nous Duck

« Même si c’est difficile de trouver les mots pour décrire ce petit chien incroyable, je dirais que Duck c’est la bienveillance et la résilience incarnées. Il est dans l’acceptation de tout et tout le temps, une capacité d’adaptation surdimensionnée.
On en a vécu des trucs tous les deux et il m’a toujours suivi sans jamais se plaindre.
Il est aussi heureux en pleine campagne qu’en pleine rue St Catherine un samedi après midi, il est épatant !

Il est aussi très drôle et malgré son calme apparent, il peut faire des folies !
Je le qualifie souvent d’électron libre, il écoute quasiment rien mais en même temps c’est très rare que j’ai besoin de lui demander quoi que ce soit.
Sa devise ce serait : « Je fais pas chier donc me fait pas chier ! » Ahah

 

 


La vie avec Duck rime avec douceur et simplicité, c’est mon équilibre, mon évidence depuis le premier jour. »

Penses tu que ces traits de personnalité sont liés à la race ou à sa personnalité ?

« Je pense que le bouledogue français est un chien assez résilient par nature, plutôt bien dans ses pattes, capable de s’adapter à beaucoup de familles et beaucoup d’environnements différents.

Mais je crois aussi qu’il y a un vrai effet miroir avec l’humain, je suis quelqu’un d’assez calme et qui m’adapte peu importe les situations, on se ressemble beaucoup là dessus.

Puis il y a la race et il y a la personnalité de chacun, Duck c’est Duck et il y en a pas deux comme lui !
»

 

 

Quels conseils donnerais-tu à quelqu’un souhaitant adopter cette race ?

« De sacrément bien sélectionner l’élevage dans un premier temps afin de limiter au maximum les risques de santé bien présents chez cette race.
Avoir un boubou c’est bien mais avoir un boubou qui ne souffre pas au quotidien de problèmes respiratoires, maladie de peaux et problèmes digestifs c’est mieux !

Sinon je dirais qu’il faut être prêt à vivre avec un petit pot de colle qui pète et qui ronfle, si ça ne vous fait pas peur, foncez ! »

 

 

Enfin, raconte-nous une anecdote inoubliable avec ton chien.

« Il y en a un paquet, mais les plus drôles sont certainement les fois où il s’est jeté dans l’eau alors qu’il ne sait absolument pas nager et que j’ai dû aller le chercher. C’est arrivé 3 fois et évidement toujours en plein hiver bien loin de la voiture, histoire de rentrer trempée jusqu’au cou par 6 degrés 😅 »

 

 

Surnoms : Dudu, le dude, knaki ball, petit gnocchi au fromage 🤍

 

Compte Instagram : Ka.educk_d’aventures et Ka.educk