Qui es-tu ? (Prénom, âge, ville d’habitation, et activité)

« Je m’appelle Eléonore, j’ai 30 ans, j’habite à Nancy en Lorraine et je suis opticienne ! »

 

Parle-nous de ton chien (Nom, âge, sexe, et race)

« Je vais vous présenter mon Pab! Pablo c’est un mâle podenco ibicenco, c’est important de préciser « ibicenco » car il y a différents types de podenco! Il fait partie des plus grands, hé oui il y a en a de toutes les tailles.

Il a 5 ans sur son passeport mais nous ne sommes pas sûres à 100%. Pourquoi ?! Car mon Pab vient d’Espagne. Je l’ai adopté via l’association « SOS podenco rescue ». 

Pour vous la faire court, les podencos sont des chiens martyres, utilisés pour la chasse en Espagne. Le podenco est un simple outil de chasse, que l’on maltraite, mutile et que l’on jette quand la saison est finie.

Pab a été trouvé errant vers 10 mois à Cordoba en Espagne et recueilli par l’association. »

Compte Instagram : Angus & Pablo 

Pourquoi as-tu choisi cette race ?

« J’ai Angus, un border collie de 2 ans. C’est le moment, je voudrais un deuxième chien et j’aimerai l’adopter à la SPA ou association. En pleine recherche d’un deuxième chien, pas de race précise en tête, juste attendre le coup de cœur. Et un jour je tombe sur le compte instagram de Léanne, une des délégués de l’association, elle a plusieurs chiens dont un magnifique duo border collie/podenco. Après de longues discussions avec elle à propos de cette race, grâce à elle j’apprends tout sur le podenco. C’est bon, c’était décidé, j’allais agrandir la famille avec un pod.

Pourquoi ? Car ils ont une histoire qui me tient à cœur. Je voulais changer du chien de berger et avec un pod on est servi! Il rassemblait toutes mes attentes : sportif, joyeux, très vivant, intelligent et très proche de son gardien une fois la confiance établie.

Bien évidemment fallait un profil qui collait avec notre mode de vie. BREF, un jour Léanne m’envoie en photo Pablo, jeune podenco ibicenco, grande taille, joyeux, joueur, maladroit, amical avec gens et chiens, Ok chat MAIS… avec une particularité : il est sourd ! 

Coup de cœur directement, ce chien je le veux. On s’en fout qu’il soit sourd. J’ai rempli les papiers d’adoption et 1 mois après il voyageait en camion pour nous rejoindre. »

 

Décris-nous ton chien.

« Pablo c’est mon petit soleil ! Il nous fait rire! Il a une façon de bouger son corps, ces pattes, c’est extra! Attention à la queue hélicoptère d’ailleurs, quand Monsieur est en joie, ça claque de partout !! Sachant qu’il est heureux 90% du temps, ce chien à la joie de vivre! 

La mère d’un ami un jour a dit  » Il est moche mais qu’est ce qu’il est attachant  » 😂 

Alors déjà c’est une beauté fatale, faut pas l’écouter, les gens s’arrêtent dans la rue pour le regarder, mais oui il est très très attachant. Il conquis le cœur de chaque personne qui le rencontre. Pablo aime les gens et les gens aiment Pablo. 

Cependant il est très respectueux en balade, il ne va jamais les déranger. Les balades ça a été notre plus grand travail et ça l’est toujours, on a énormément bossé le suivis naturel, le rappel aux gestes (n’oubliez pas il est sourd), accompagnés de notre fidèle longe depuis le jour n°1 !! Je suis la seule en capacité de le laisser en libre ( quand c’est possible et pas souvent! ) 

Il adore la compagnie de congénères, toujours partant pour balader avec eux et en rencontrer des nouveaux. Il devient un peu plus sélectif tout de même avec le temps mais a une très bonne communication. Il est fier et confiant dans son comportement. 

Son préféré reste Gus bien sûr! Il le kiff son bro, d’ailleurs il joue beaucoup avec lui.

Il nous fait parfois péter un câble ! Il est assez têtu, il sait ce qu’il veut et quand il a une idée en tête il ne lâche RIEN. On doit lui répéter plusieurs fois la même chose, et il s’en fout si vous êtes pas content. 

Activité favorite numéro 2 : dormir ou se reposer ! mais pour ça, il faut un canapé avec des plaids, des coussins, un lit, bref du confort pour ces fesses de roi. Avec un humain c’est encore mieux, car il est très tactile, il adore les câlins et papouilles. D’ailleurs, passer une journée à ne rien faire ne le dérange pas du tout. Pas trop tot, pas trop tard, pas trop vite : la devise de Pablo. 

Il déteste la pluie au plus haut point.

Pas fan des mastications, il préférera un bon kong ou sabot fourré à la pâté! »

 

 

Penses-tu que ces traits sont liés à la race ou à sa personnalité ?

« Je pense qu’il représente assez bien le podenco !! Ce chien qui devient un binôme de vie et qui est fier ! Ce lien unique avec son gardien qui s’établit dans la durée et quand on a mérité sa confiance, son amour, son dévouement, on a tout gagné. 

Cette adaptation à toute épreuve et émotionnellement solide. Mais il y a des côtés de la race à accepter comme le fait qu’on ne pourra pas forcément le détacher partout et tout le temps en balade. C’est un travail de tous les jours.

Et comme tout lévrier qui se respecte, Pab adore le canapé!!

Par contre le côté sportif on repassera, je dois avoir le pod le plus mou de la terre. La plupart seraient des très bons binômes de sport de traction alors que Pab pas du tout, j’ai laissé tomber. Un vrai feignant. 

Pablo est, ce que j’appelle un chasseur du dimanche, très nul dans cette discipline, par contre attention certains pod ou l’envie de chasser est très très présente et ils sont très forts pour ça. »

 

Pratiques-tu une activité avec lui ?

« Nous avons essayé le canicross sans grand succès… il ne comprenait pas vraiment le but du truc, courir devant et tracter ! On a vite abandonné! Son truc c’est les belles balades à explorer, à être dans son monde.

Par contre il a déjà pratiqué la PVL (Poursuite à vue sur leurre) c’est un sport dédié uniquement aux lévriers. On simule une chasse au lièvre et le chien court après un leurre. C’est impressionnant et Pab a tout de suite accroché, il est fait pour ça, c’est dans ces gènes! »

Quels conseils donnerais-tu à quelqu’un souhaitant adopter cette race ?

« De bien se renseigner avant sur ces chiens ! Ils sont extraordinaires mais ils ne sont pas les chiens de tout le monde. 

Mais surtout de pas leur histoire, si vous adoptez un podenco d’Espagne, vous vous retrouvez avec un chien avec un vécu, une histoire pas marrante, des traumatismes, des peurs etc.. Il faut être conscient qu’ils auront besoin de temps, ils ne sont pas parfaits. Ils ont des émotions, des inhibitions, il faudra les guider et s’adapter à eux. 

Avec Pablo il y a eu du boulot, sur la gestion des émotions, sur l’entente avec notre chat, sur la solitude, sur les balades et j’en passe, mais tout ça prend DU TEMPS !

Autre conseil : apprenez à l’avance à manier une longe, c’est très très utile 😂

Et économisez un peu avant, car vous allez aimer acheter plein de beaux colliers, harnais, polaire, manteaux 🙈 »



Raconte-nous une anecdote inoubliable avec ton chien.

« Je pourrai écrire un roman sur les aventures de Pablo! Il m’en a fait des bonnes!

Allez, une amusante! Nous étions chez les parents de Nico, le Pab est parti au fond du jardin des voisins, mais au bout d’un moment il est allé sur leur terrasse et la porte était ouverte donc Monsieur est rentré tranquillement, il est passé devant la voisine qui regardait la télé et qui a hurlé en le voyant, il est monté à l’étage et a foutu une grosse frayeur à son fils qui sortait de la douche! Tout ça bien évidemment dans le plus grand des calmes hein, ce chien est à l’aise partout et il se croit chez lui 😂 »